Bonjour douleurs pelviennes

Publié le par Dolly

Bonjour douleurs pelviennes

Jusqu'à présent je n'ai pas eu à me plaindre de quoi que se soit niveau bobo de grossesse ! Mon petit miracle est adorable avec moi et m'a toujours laissé tranquille surtout pour bosser . Quand je vois que certaines femmes doivent s'arrêter super tôt je me dis que je suis super bien lotie !

Cependant j'ai l'impression que depuis ma petite frayeur (petit tour aux urgences de la maternité) que tout s'accélère !

Oui envie pipi vraiment très fréquent ! J'ai comme une décharge , je sens que mon bout de chou appuie et vite il faut que j'aille aux toilettes ! C'est depuis qu'il est tête en bas je crois car avant c'était pas autant il me semble .

Est ce cela le troisième trimestre ? Les bobos de grossesse qui arrivent vitesse grand V ?

Ou peut être est ce la cause de la dispute avec cheri et tout le stress cumulé pensant cette periode ?

Quoi qu'il en soit au boulot j'étais plutôt cool , j'arrange les collègues sur les ouvertures et fermetures du service . Je ne fais chier personne . Sauf que je vais mettre en pratique ce que m'a dit ma sage femme . Et enfin prendre mon heure en moins pour réaménager mes horaires ! C'est un droit . Je vais le prendre . Jusqu'à présent je n'en voyais pas l'utilité mais maintenant si . Mon conge maternité est dans 7 semaines maintenant . Je vais donc commencer à ralentir le rythme doucement dès à présent .

Demain j'annonce cette petite nouvelle à mes collegues . Qu'ils le prenne mal ou pas je m'en fou ! Soit je partirai plus tôt le soir , soit je me repose entre midi et deux . On verra !

Pour les douleurs ligamentaires je les ai actuellement surtout à la fin de la journée .

Sa me pèse sur le pubis . Un peu comme si sa m'irradie . Bon c'est supportable ! Mais comme je ne suis pas habitué à ce genre de douleur sa fait tout drôle ! J'ai qu'une envie en sortant du boulot c'est m'allonger sur le canapé .

J'ai donc effectué des recherches là dessus sur internet .

Qu'est ce qu'une douleur ligamentaire ?

Les douleurs ligamentaires peuvent être dues au syndrome ostéo-musculo-articulaire de la grossesse (syndrome de Lacomme). La relaxine, l’une des hormones les plus sécrétées durant la grossesse, favorise le relâchement des tissus conjonctifs, des ligaments et des tendons, pour permettre au diaphragme de se dilater et au fœtus de se développer.



La relaxine facilite également l’accouchement par voie basse. Celle-ci atteint un taux maximum au troisième trimestre, entraînant une modification et une instabilité de la statique du bassin.

Ce qui peut provoquer, à partir du sixième mois de la grossesse, des manifestations douloureuses au niveau du pubis et parfois des côtes.



Des tiraillements généralement sans gravité .

Ces douleurs se manifestent particulièrement en fin de journée. La femme enceinte ressent alors une difficulté et des douleurs lorsqu’elle marche ou change de position. Elle a une impression de bébé très bas, un pubis douloureux à la pression. Ces douleurs disparaissent dans la très grande majorité des cas après l’accouchement.



Malgré la douleur causées par ces tiraillements ligamentaires, ne vous affolez pas ! Il n’y a généralement rien de grave.

Que faire face à la douleur ?

Les antalgiques sont à utiliser avec précaution pendant toute la grossesse et seulement sur prescription médicale.

Le repos peut être une solution provisoire dans les cas de douleurs intenses, si vos douleurs surviennent quand vous faites des efforts ou que vous restez trop longtemps debout.

Dans ce cas, allongez-vous le temps que cela se calme.

Comment les prévenir ?

La nuit, dormez sur le coté. Installez-vous en chien de fusil en plaçant un oreiller entre vos jambes.

Assise, évitez les fauteuils mous et profonds. Pour vous relever lorsque vous êtes assise, mettez-vous sur le bord du fauteuil (de la chaise ou du siège de la voiture), et poussez sur vos jambes.

Pour la marche, portez des chaussures confortables et souples avec un talon large et stable. Laissez de côté vos talons de plus de 3 cm, ils vous déséquilibrent et accentuent la cambrure du dos.

Remarque

Dans la nuit , avant de m'endormir , j'ai senti une bosse à côté de mon nombril . C'était la première fois que sa le faisait autant ! Impressionnant ! Évidemment j'ai pas eu le temps de filmer ! Je sens mon petit miracle qui bouge de plus en plus . Et cette sensation que sa me procure me fait oublier les douleurs ...

Commenter cet article