Couple en sursis !

Publié le par Dolly

Couple en sursis !

Niveau couple. Sa va mieux. C'est sur. Le temps apaise les tensions. Malgré tout quelque chose s'est brisé. Je n'arrive pas à le définir mais il m'a terriblement déçu. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir mais j'ai profondément la haine de son perpétuel égoïsme. Après il a tellement de qualités que ses petits défauts sont masqués jusqu'à la prochaine crise.


C'est une ultime chance. Même si rien ne sera comme avant, le bien être de mon fils passe avant tout. Et il a besoin de ses deux parents. Il a besoin d'une famille unie. Pour son équilibre. Je n'ai pas le choix de composer avec.

Je fuis le quotidien en parlant avec Alien. J'avoue que je ne me confie pas et que je ne cherche pas à le voir. On se textote. On ne fait absolument rien de mal. Bien sûr que certains diraient que c'est mesquin, mauvais et que je devrais avoir honte. Qu'au lieu de parler à un parfait inconnu, je devrais discuter avec mon homme pour essayer d'arranger les choses. Ils ont raison. Mais je n'en ai pas envie. Ni le courage. Je veux m'éloigner un temps de tout sa. Respirer et ne plus penser aux disputes. Par contre Alien se confie énormément à moi. Je trouve son histoire triste et je me dis que finalement je suis bien malgré les tensions dans mon couple. Lui est marié avec deux enfants. Et la routine tue son ménage. Mais il reste pour les enfants. Malgré tout. On fait tous ce choix la. Si on avait à choisir bien sûr qu'on privilégie le bonheur de nos enfants à défaut de nos envies. La question ne se pose même pas !

On se retrouve dans pas mal de points. Bien sûr qu'Alien veut me voir, par curiosité (et aussi parce que c'est un homme). Mais moi cette situation me va très bien. Chacun chez soi. C'est pas parce que nos couples batte de l'aile qu'on doit se réconforter dans les bras l'un de l'autre. Sa serait trop simple. Sa va encore créer des soucis. Et j'en ai assez des soucis...

Je n'ai pas de solution pour le moment. Je ne me pose pas de question. Je vis au jour le jour. Cette situation m'épuise. Mais je n'oublie pas le principal. Mon fils. Il a besoin de ses deux parents pour s'épanouir. Donc je ressasse et je reste positive en l'avenir. Je souhaite évidemment que tout aille mieux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article