Début de mon accouchement : entre doute et stress

Publié le par Dolly

Début de mon accouchement : entre doute et stress

Me voila donc bras ballants assise sur la seule chaise de la pièce . Je balaye chaque détail . Aucun ballon d'accouchement ni baignoire ? Moi qui avait lu des témoignages sur les accouchements ....

Comment allais je faire ?

Je n'avais eu aucun cours de préparation à l'accouchement proprement dit et je me retrouve propulsé ici !
Ma mere me dépose ma valise ainsi que celle du petit miracle .

Quand je bougerai mes affaires c'est que mon bébé sera né ....

Cette pensée me terrifie et me rend nerveuse et impatiente !

À côté une femme hurle de douleur on dirait qu'on la torture sa me donne envie de pleurer une nouvelle fois . Jaimerai etre ailleurs .... Sa me fait monter encore une fois de plus la pression . Je me bouche les oreilles .

Mon humeur est indescriptible à ce moment là . J'avais lu quelques témoignages sur le déclenchement mais je ne m'étais pas plus pencher là dessus car pour moi ce n'étais pas une hypothèse envisageable ... Fatale erreur !

On attend donc la sage femme . Apres un temps interminable, elle revient . Je calcule rien je comprend pas ce qui se passe . Vais je me réveiller ?

Mais non je suis toujours dans cette salle 2 d'accouchement !

Est ce donc aujourd'hui que je vais mettre au monde mon bébé ?

Elle m'assois sur ce grand lit froid . Ce lit qui avait dû voir des milliers de naissances et de douleurs.
Elle me met un cateter dans le poignet gauche ! Aie !

Elle commence à m'injecter un produit par intraveineuse elle me dis c'est pour la péridurale . Je capte toujours rien . Elle repars !

J'appelle mon homme en pleurs évidemment . Il arrive le plus vite possible , il était au boulot .

Ma mere cède la place avec un certain soulagement .

Elle me souhaite bonne chance et attend mon message !

Ensuite , un temps horriblement long , la sage femme me met un antibiotique pour le bebe (on ne sait pas depuis quand la poche est percé donc peut être un risque infection pour bébé) .

Puis me rajoute enfin la perf occitocyne . Sa je sais que c'est les contractions ... Je tremble .

Elle me demande si je veux la péridurale . Je me raccroche à sa comme à une bouée de sauvetage en pleine mer . Elle souri elle me repond ok .

Voila je suis brancher . Le déclenchement est officiellement lancé et je ne suis pas prete ni mentalement ni physiquement . Je sors d'une MAP , mon'corps'est encore endolori par les mois d'allitement , mon cerveau qui quelques minutes avant etait calme doit assimiler le fait que je vais accoucher . La . Maintenant ..

Bon à tout à l'heure dis la sage femme . Pour elle une simple journée de travail . 4 accouchements à gerer en même temps pour 2 sages femmes !

Et pour moi le jour sensé être le plus merveilleux de ma vie . Et moi en total stress ....

Du coup mon homme (que je remercierai jamais assez) me faisait des blagues . Je n'y croyais tellement pas que j'étais vraiment à côté de la plaque ...

Je sens peu à peu après plusieurs minutes une vague . Très légère que je gère facilement .

Merci uterus contractile qui m'a habitue depuis mes 7 mois à en avoir beaucoup plus ou moins fortes . Et une autre , une autre ... Toujours gerable . On parle de tout avec mon homme .

La sage femme passe toutes les heures . Je souris . Je me dis que c'est simple . Elle me dit de ne pas me dévaloriser . Je repond ok .
Elle repars.

Elle se trompe de personne je fais semblant d'être bien mais j'ai très peur . Ma phobie depuis des jours prenait de l'ampleur . Doucement . Les contractions se rapproche .
Je sais que mon col etait a 1 doigt .


Va falloir que je gère jusqu'à 3 .... Vais je réussir ?


En tout cas pour le moment je ne sens rien et mon homme est super !!

La sage femme egalement ....

Et puis il faut dire que je ne capte pas que je suis en train d'accoucher ....


Commenter cet article