Enfin des nouvelles !

Publié le par Dolly

Enfin des nouvelles !

Il y a 6 jours que j'ai pas posté. Je suis vilaine ! À vrai dire je suis venue plusieurs fois pour créer un nouvel article mais j'ai jamais eu le temps de le terminé !

Au niveau de ma vie j'ai pas trop de nouveauté à dire. Comme j'ai dis précédemment c'est une routine. Une routine rassurante. Apaisante.

Je ne savais pas quoi écrire de concret.

Chez madame V, tout se passe relativement bien. J'ose espérer que ce soit vraiment une perle. Je m'en voudrais tellement de ne pas avoir rencontré d'autres assistantes maternelles et d'avoir pris la première venue par manque de temps. De ne pas avoir préféré la place dans la crèche que je convoitais et que j'avais eu pour finalement dire non parce que j'avais signé les papiers avec madame V.

Quoique une collègue de boulot ma dit qu'un petit s'était fait mordre trois fois par un autre gosse en crèche. Au sang sur la joue. Des photos horrible qu'elle m'avait montré. J'ai imaginé mon fils à la place de ce petit et mon cœur de maman s'est glacé. D'ailleurs la famille porte plainte contre la crèche. Le petit est traumatisé. Comme quoi même dans une crèche réputée ce genre d'accident arrive. Sa fait peur, je me demande ou était le personnel à ce moment là. Et sa me conforte dans mon choix.

Mais d'un autre côté... Une fille d'un groupe Facebook ou je suis a témoigné et a dit que son fils avait été secoué par l'assistante maternelle qui le gardait. Il a des problèmes neurologiques à présent il doit passé un irm. Et du coup je me dis que d'un côté ou de l'autre. C'est pareil. C'est en fonction des professionnels. Crèches ou assistantes maternelles on est sure de rien. On fait confiance pour leur faire garder la chair de notre chair et au final il y a des manquements des deux côtés parfois... C'est le genre de personnes qui ne devraient pas exercées ! Et le pire c'est que pour le soucis c'est que la crèche pour le moment ne veut pas donner le nom du petit mordeur donc les parents sont dans une grande bataille juridique. Pour pour la folle assistante maternelle qui a secoué le petit, il y a eu un non lieu ! Non mais sérieusement, j'apprends qu'elle à secoué mon fils je pense que je met le feu chez elle et je l'agresse au couteau si elle fait mal à mon fils !!!

Pour le mois de février j'ai donc fait un chèque de presque 500€ pour trois jours par semaines (en comptant les indemnités d'entretien). Un sacré budget. Je n'ai encore eu aucune aide de la CAF puisque mon dossier est toujours en cours de traitement (j'ai appelé plusieurs fois pour fournir des informations en plus, c'est que je deteste les démarches administratives françaises il faut toujours tout prouver et quand on fait les choses dans les rêgles et à l'avance on se retrouve quand même bloqué !). Madame V garde la petite Lola deux ans et demi jusqu'en septembre puisque apres elle va à l'école. Donc elle recherchera à nouveau un enfant à garder, dommage car les parents de Lola sont supers ! Par contre elle garde depuis le début du mois le petit Eloïs et j'avoue autant le père du petit est avenant autant la mere est détestable. Enfin bref je ne pense pas que sa sera l'amie que je recherche... Dommage car nos petits vont être ensemble longtemps puisqu'ils ont presque le même âge (Eloïs a eu 4 mois).

Sinon dimanche on a fait un repas de famille. Tout mon entourage dit que mon fils est un amour. J'avoue que je n'ai pas à me plaindre... À mon fils... Ma joie de vivre. Mon bonheur. Ma raison de vivre. Parfois il est tellement sage que je me dis qu'un second serait bien. Mais d'un coup la vérité me rattrape et je repense à ma grossesse et sa me coupe l'envie directement ! Non je n'ai pas envie de repasser par la ou je suis passée ! Cet alitement forcé. Cette sensation que tout m'échappe. Que je ne peux rien contrôler. Ce ressentiment d'avoir peur pour son enfant. De ne pas pouvoir vivre sereinement cette fin de grossesse. De ne pas sortir le ventre rond toute fière. De rester cloitrée chez soi. À se haïr parce que même quand on frôle mon ventre, quand je voulais le caresser, rassurer mon fils, je ne pouvais pas puisque même sa me donnait des contractions. Ne pas finir les achats. Ne pas profiter de l'été. Me bourrer de cachets pour stopper les contractions. La piqure pour la maturation des poumons. ce stress quasi permanent de savoir si tout va bien. Tout sa me reste en travers de la gorge. Et même si je me dis qu'au final heureusement que je suis restée couchée et que mon fils est sorti à 37 sa pile. Que j'ai fais quelques mouvements et que ma poche s'est fissurée juste parce que je me sui autorisée à nettoyer un peu ma maison. Je me dis que sa valait le coup de rester allongée. Et de remercier quand même les professionnels même si c'était énormément difficile pour moi toute cette médicalisation.

J'ai appris que la soeur d'une bonne amie et enceinte et doit être alitée et elle est à trois mois de grossesse ! Et bien bon courage tres sincèrement ! Parce que si pour moi c'était long à 6 mois de grossesse alors elle j'imagine même pas...

On a visionné les films de mon enfance chez ma mère ce weekend. Et me voir avec mes parents unis m'a bouleversée. Je pensais que j'étais guérie du divorce de mes parents mais apparemment non. Même adulte les parents c'est sacré et une séparation de Papa et maman c'est douloureux à accepter. Malgré que j'ai ma famille desormais. Je me suis dis que jamais je n'infligerai sa à mon fils. Je comprend les parents qui reste pour sauver leur couple et surtout éviter de faire de la peine à leur enfant. Je l'ai dis à mon homme. En tout cas le cliché, moi dans les bras de ma mère et mon père nous entourant de ses bras dans le film sa ma mis une claque. Et je me dis vraiment que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et qu'il faut profiter de chaque instant !

Du coup la nuit suivante j'ai rêvé. Enfin. Oui car je dors mieux qu'avant ! Jai arrêté de dormir avec la télévision donc forcément je dors plus profondément. Et j'attache à mes rêves souvent prémonitoires beaucoup d'importance : j'étais petite. Je faisais une sortie en famille. Et j'avais une conversation avec mon père qui me disait qu'il voulait faire un tatouage des initiales de mon fils car il allait se faire opérer deux fois à cause de gros soucis de santé. Évidemment quand je me suis levée j'étais toute chamboulée.

Et peu apres j'ai rêvé que je perdais mes dents en bas. Ce qui est souvent mauvais signe. J'ai peur car tout cela annonce peut être des événements pas agréables donc je suis je reste prudente en ce moment surtout que les mauvaises nouvelles s'accumulent. Mon homme s'est fait mal au doigt (on ete aux urgences d'ailleurs), la télévision marche mal (on doit en racheter une). Encore des frais à sortir.

Je dois amener ma voiture à contrôler le moteur (soucis sur toute la ligne de la marque du véhicule) et en même temps je verrais combien ils peuvent me la reprendre pour en trouver une cinq portes car trois portes c'est vraiment pas pratique avec mon fils. Il devient de plus en plus lourd donc c'est de plus en plus compliqué de l'installer à l'arrière.

Me concernant. Sa va. Mon mal de dos va et vient. Je pense hélas que sa ne partira pas aussi facilement que je l'avais envisagé. Sur les 10 kilos pris j'ai bien perdu 5 kilos. Il m'en reste encore 5 à perdre mais je ne compte pas les perdre. Je fais enfin un IMC normal et non maigreur. Je remet mes anciens jeans à mon plus grand bonheur le 34 me vas parfois le 36 quand même car j'ai pris des fesses. Niveau des seins ils ont dégonflés à mon grand désespoir. Parfois je pense réellement refaire ma poitrine. Mais mon homme refuse. D'un côté c'est pas ce qui me perturbe mais c'est vrai que d'avoir eu des plus gros seins je me dis que sa me manque un peu.

Mon ventre n'a pas retrouvé ses abdos d'avant. Je me suis toujours pas réinscrite en salle de sport. Manque de temps. Sa m'énerve mais comment faire, la priorité c'est mon fils de toute façon. Je profite de lui chaque instant. Et même si je le garde le mercredi. Après le boulot, je vais chercher mon fils et je me vois pas repartir en salle de sport. Non. Je préfère profiter. Car il grandit tellement vite !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article