Grosse dispute avec chéri

Publié le par Dolly

Grosse dispute avec chéri

J'ai hésité à écrire cet article . À poser des mots sur ce que je ressentais .



Parce que c'est de l'ordre de l'intime premièrement . Et deuxièmement je voulais pas écrire quelque chose que je regrette par la suite .

Sa fait deux jours que je suis triste .



Que je pleure , les larmes toutes seules .



La frayeur était elle les prémices de ma peine ? Petit miracle avait senti que papa et maman allaient se disputer ?

Quoi qu'il en soit , mon cheri m'a fait beaucoup de mal . Sans rentrer dans les détails bien entendu (il ne m'a pas trompé mais y a peut être penser enfin bref ....) . Et je souffre énormément . Deux longs jours où mon sourire à disparu de mon visage . Je lui en veut de me faire subir sa , parce qu'il n'épargne pas notre fils . Je ne veux pas que mon petit miracle sente ma peine mais c'est plus fort que moi , j'ai tellement mal à l'intérieur de moi .



Deux longs jours où je me sens mal et déçue .



Le premier soir , j'ai ete en colère j'ai voulu tout casser. Je voulais crier . Pourquoi détruire ce que j'avais patiemment construit ? Pourquoi vouloir éteindre une relation d'une dizaine d'années ? Pourquoi avoir fait des examens , des spermogrammes ...

Je me suis retenue énormément parce que je pensais à mon fils . J'ai respiré profondément et je me suis dis la nuit porte conseil .



Bien entendu , le sommeil m'avait lâchement abandonné et j'ai passé une nuit blanche .

Apres la colère et la rage de m'avoir fais subir cette situation , j'ai eu énormément de peine , et j'ai pleurer toute l'autre moitié de la nuit .



J'étais vraiment crevee , mon petit miracle à bouger toute la nuit . Il ressentait ma colère et je m'en voulais de lui faire subir cela .

Au petit matin , je lui ai dis qu'il m'avait brise et que désormais je n'avais plus confiance . Je pensais que sa n'arriver qu'aux autres et même s'il n'a pas franchi la ligne mais y avoir songé m'a profondément détruite . Je le pensais différent et unique . Je l'aimais , je lui avais tout donné .



Cet enfant , il l'avait voulu . Il l'avait désire . On avait attendu tous ces longs mois ensemble . On était si soudés . Je croyais en nous . Et en quelques secondes , tout s'écroule . Je ne souhaite cela même pas à ma meilleure ennemie.

Comme quoi la crise que j'ai eu la dernière fois n'était pas pour rien . Je l'avais pressenti .


Et même s'il n'avais pas fauté . Le simple fait d'y avoir pensé . Alors que je portais son enfant , son fils . Que j'endure les piqûres , les rendez vous , les maux de dos .... Lui tel un égoïste faisait sa petite vie avec ses collegues ....







Bref je m'en voulais de lui avoir fait confiance . De lui avoir fait plaisir . Bien entendu j'ai essayé de m'imaginer ma vie sans lui . À mon accouchement , au quotidien . Comment balayer autant de complicité , autant d'années en quelques secondes ?

On est parti travaillé chacun de notre côté . Sa ma fait du bien de pas le voir . Je me suis investi à fond dans mon boulot . J'ai réussi à cacher ma peine toute la journée , mais j'avais les yeux bouffis et j'étais crevee forcément de n'avoir pas dormi .

Il a pas arrêter de m'envoyer des messages . Il s'en voulait . Auquels je n'ai pas repondu ou du moins pas rapidement . Je voulais de la distance entre nous pour réfléchir , pour me poser , pour etre au clair avec ce que je ressentais .

Ma rage n'étais plus cibler que pour lui . Je lui en voulais de me faire subir sa alors que j'étais enceinte . Je devrais être heureuse , bientot le 6eme mois de terminé . Je devais être dans l'euphorie du dernier trimestre . Je devais être en pleins préparatifs .

Au lieu de sa j'étais enervee , triste et mal... Je ne voulais tellement pas que mon petit miracle ressente mais c'était tellement profond , j'avais jamais eu autant mal en mon cœur que je savais que mon fils sentais que j'étais dans un état horrible .

Je suis rentrée le soir , les larmes aux yeux une nouvelle fois . On a eu une longue discussion . En gros il m'a dit qu'il avait énormément de pression . Qu'il se sentais délaissé car c'est vrai on me demander toujours si j'allais bien et pas lui . Il se sentait pas à la hauteur . Il avait beaucoup de pression sur ses épaules . Et qu'il réalise pas forcément tellement s'est passé si vite (sur ce point je le comprend on ressens la même chose). Et puis j'étais ciblé sur notre petit et les préparatifs c'est vrai que j'étais moins caline avec lui .

Mais c'est normal , j'ai tellement attendu ce moment là ... Tellement désiré ce petit bout de chou ....

Enfin le dialogue était la mais je ne cache pas que j'ai toujours aussi mal . Sa nous a fait du bien de parler . Pour moi , c'était tellement normal tout cela j'avais pas fais attention à son mal etre , à ses ressentis , c'est vrai qu'on délaisse quand même la place du papa ... Mais je lui faisais tellement confiance (trop ?) je nous croyais au dessus de tout cela . J'étais fière de mon couple , du foyer que j'allais avoir ... Et au final sa m'a retomber dessus violemment .

Je ne sais pas actuellement ce que je veux car j'ai vraiment beaucoup souffert et pris sur moi en deux jours . La je me calme vraiment et je prend de la distance car je pense que le principal dans tout cela c'est le bien être de mon petit miracle . C'est lui qui passe avant tout .

Que dois je faire pour son bien ?

Pardonner ? Peut être mais oublier jamais . Jamais je n'oublierai qu'il a gâcher ces moments si merveilleux de ma grossesse . J'avais idéalisée tellement ces instants de grâce et il avait piétiner cela . Sa je ne lui pardonnerai jamais . Son égoïsme . Le fait de ne pas m'avoir préserver de sa .

Mais à quoi sa sert de ressasser ? J'étais enceinte c'était la plus belle chose qui me soit arrivé . Je n'allais pas gâcher les derniers mois pour sa . Surement pas . Même si sa me coûte énormément je dois penser avant tout à mon enfant , mon fils . Et surtout me calmer ...

Pour le moment , je pleure souvent . Le soir ou le matin . Au boulot j'arrive à etre au dessus .

Lui il fait que pleurer , que s'excuser . Qu'il est bête et qu'il gâche tout . Je le laisse pleurer . Parler . S'excuser . Je dois le laisser ramper . C'est inexcusable même s'il a rien fais ... Il m'a fait mal .

Honnêtement je ne sais pas comment on va gerer cette crise de couple à ce stade . J'en suis pas à l'acceptation mais au pourquoi ? Pourquoi faire cela ? Alors qu'on a tout pour être heureux ? Je suis en pleine interrogation . Bien entendu je ne regrette rien. J'aime tellement mon fils . C'est juste que je me dis que j'étais était obnubilé par les préparatifs , oui je l'ai un peu délaissé mais tout cela ne mérite pas ce qu'il m'a fait .

Je suis triste . J'ai même pas le goût de faire la liste de naissance samedi ... Mais il faut que je me ressaisisse pour mon enfant . Je dois être forte pour lui . Peut importe je dois avancer ...

On verra comment je gère les jours à venir mais pour l'instant c'est trop frais , le pardon est encore loin ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Priscilla 13/05/2016 08:23

J'espère que sa va s'arranger :(

Dolly 13/05/2016 12:36

Oui j'espère aussi ma belle :(