Laissons parler les gens

Publié le par Dolly

Laissons parler les gens

Je devais amener mon fils chez madame V pour continuer l'adaptation sauf que celle ci est malade (Merci la gastro) ! Nous remettons donc un prochain rendez vous le jeudi suivant. Bien entendu sa ne me plait pas du tout de reporter aussi loin ! Car sa fait des heures en moins où elle ne pourra pas garder mon fils et ou mon fils ne sera pas habitué à elle. En plus j'aurai repris le boulot donc sa sera mon homme ou ma mère qui devra y aller ce qui m'énerve encore plus de ne pas être présente... Ma mère est trop gentille elle ne verra pas si madame V fait des bêtises et mon homme est au contraire pas patient du tout donc il va vite expédié tout sa et je n'aurais pas eu toutes les réponses que je veux ! Je sais pas pourquoi mais elle commence déjà à me prendre la tête celle la ! On va vite être en janvier et au final elle l'aura vu très peu de fois et le savoir entre ses mains avec deux autres enfants en bas âge ne m'enchante de moins en moins quand j'y pense. Mais ai je vraiment le choix ? Non ! Donc il va falloir que je me détende et que je verrais bien comment sa va fonctionner au fil des jours. J'essaie de me persuader que c'est la meilleure solution. Que j'ai deux mois d'essais au cas où mais j'espère sincèrement que tout le monde va y trouver son compte que que madame V est une perle et qu'elle sera bien pour mon fils...



Je voulais qu'elle s'habitue à mon fils et surtout que mon fils soit habitué à elle. Même si ma mère me dit qu'il est petit pour le moment donc au niveau de la notion du temps il captera pas que je suis partie, moi sa me rassurerais au minimum déjà.

D'autant plus que la dernière fois, quand elle lui a donné le biberon il a eu une crise de larmes (ce qui est étrange quand même car il pleure jamais pour rien) donc j'espère que tout va aller bien et qu'elle sera le calmer en cas de besoin... Et que ce ne soit pas mauvais signe.

Aura t'elle du temps à consacrer aux trois enfants qu'elle garde ? Si un pleure comment va t'elle faire pour les calmer ? Comment va t'elle faire pour l'heure du biberon ?



Bien entendu tout le monde y va de son petit commentaire pourri pour me rassurer : elle est habituée, elle est professionnelle, elle est surveillée, de nos jours la PMI effectué des contrôles, depuis 2006 elle a son agrément et bla-bla-bla.. Sa te fera du bien de reprendre, c'est une habitude à prendre... Il faut le laisser respirer...



Ce que les gens me gonfle avec leurs remarques, toujours obligé de donner leur avis auxquels je m'en contrefous ! Tout ce que je veux c'est qu'on me laisse tranquille. C'est assez dur pour moi donc pas la peine d'en rajouter une couche.

De toute façon je dois faire avec, elle est malade. Lundi je ne peux pas l'amener puisque je dois aller au rendez vous du pediatre pour son 5ème mois et on a 1 heure de route (par ailleurs on doit lui faire son rappel de vaccin et commmz d'habitude j'appréhende beaucoup) donc j'espère que ce nouveau pediatre sera plus doux et enclin à la conversation. Mardi du coup je ne veux pas qu'on aille voir madame V car il sera peut être un peu ronchon dû aux vaccins et si elle est encore un peu malade je ne veux pas qu'elle l'approche. Mercredi elle bosse pas donc elle n'est pas disponible. Il reste donc jeudi... et puis après sa m'étonnerai que l'on puisse se revoir puisqu'elle part en congé. Je ne dois pas commencer à penser négatif car après sa va encore plus me bloquer et au final sa va très mal se passer et ce que je ne veux surtout pas !

Sinon point positif j'ai mes règles ! Et dire qu'avant je ne voulais pas qu'elles débarquent la je langui juste qu'elles arrivent. J'ai tellement entendu qu'on devient super fertile après un retour de couche (légende ou pas je n'en sais rien). Tout le monde me parle déjà d'un second. Plus sa va plus les gens une nouvelle fois commencent à me rendre avec leurs propos ridicules ! Si tout le monde pouvait s'occuper de sa vie sa serait bien agréable ! Vraiment ! C'est dingue sa !

- Quand on a pas d'enfant :

Il faut à tout prix que tu en es un sinon tu n'es pas normale. Tu n'as pas la fibre maternelle. Tu n'aimes pas les enfants. Tu es égoïste. Sans cœur. Le temps passe il fait songer à faire un petit non ? Dépêche toi voyons !

(Les gens ne pensent pas forcément que peut être on a des difficultés à concevoir, ou même qu'on ne peut carrément pas en avoir ?) donc leurs propos blessants qu'ils s'en rendent compte oui ou non mais ils feraient mieux

de se taire !

- Quand tu en fais enfin un :

Tu vas en faire un enfant roi. Un seul enfant c'est un enfant trop gâté donc il sera pénible. Il faut penser au lien fraternel. Il va se retrouver tout solitaire. Il sera ingérable avec les autres car il ne seras pas habitué. Pense à lui. Fait lui un frère ou une soeur voyons (et on te dis sa à peine le leindemain que tu as accouché).

- Quand tu en fais donc un second :

Quoi dommage tu as encore eu un garçon/fille (rayé la mention inutile) ? C'est dommage de ne pas avoir eu le choix du roi ? Tu vas tenter un dernier du coup ? Deux filles/deux garçons c'est pas si mal tu sais, tu es pas trop dégouté ?

(Non mais une naissance c'est magnifique peut importe le sexe, c'est pas si mal que sa d'avoir deux garçons ou deux filles tant que tout le monde est en bonne santé !)

- Quand tu en fait un troisième :

Il est désiré ? Sa fait beaucoup la non ? C'est pour les allocations ? Vous vous arretez la j'espère ? Trois sa commence à faire.

- Quand tu as plus de trois enfants :

Tu es vu comme un extraterrestre, comme une lapine qui ne pense qu'à faire des pauvres gosses.

Dans tous les cas les gens vont parler, vont critiquer ou se mêler de ta vie. Donc vivons seul plutôt que mal accompagné. Et surtout il faut faire ses propres choix sans écouter les gens. Depuis que j'ai mon fils je vois la vie différemment. Avant j'étais sociale, maintenant les gens ne me servent à rien. Je n'ai besoin de personne sauf de mon fils et mon homme (et mes animaux). Les gens ne comprennent pas mon changement de comportement mais je m'en fiche désormais. Avant l'avis des gens étaient ma priorité je devais être parfaite à tout niveau pour être bien dans ma peau et avancer. Je voulais être le centre du monde. Être admirée constamment. Maintenant plus rien n'a plus d'importance. Ma petite famille c'est ce qui compte le plus pour moi.

Commenter cet article

GToch 16/12/2016 12:15

Alors ici, la lapine ;), ça fait bien longtemps qu'elle se fout royalement du regard et des pensées d'autrui... :D elle est parfaitement libre !

Tu manques simplement de confiance en toi et encore... je dirai que ce n'est qu'une impression car justement avec tous tes questionnements, toutes tes interrogations, on sent bien que tu ne cherches qu'à faire au mieux pour ton petit bouchon !
Perso je ne suis absolument pas inquiète pour vous, tu feras tout ce qu'il faut et comme il faut, c'est une certitude.

GToch 16/12/2016 14:52

Beaucoup de fatigue mais tout va bien Merci !
Ça pousse de tous les côtés, ça grandit, la vie poursuit son chemin tranquillement :D
Porte-toi bien, tu gères comme il faut ;)

Dolly 16/12/2016 12:32

Contente d'avoir de tes nouvelles ! Tout vas bien pour toi ? MERCI comme toujours de tes petits conseils :)