Le flou administratif

Publié le par Dolly

Le flou administratif

J'avoue que c'est un vrai dédale quand on se penche sur les papiers administratifs. Je deteste particulièrement les faire mais comme j'ai des droits et que même si l'argent n'est pas un problème pour moi (Merci papa et Merci maman), je dois quand même me débrouiller un peu par moi même et essayer de gérer mon budget comme je le peux...

Donc pour le moment j'ai eu la prime de naissance (900 € et quelques il me semble) au deux mois de mon fils ainsi que la paje prestation d'accueil du jeune enfant (184 €). Somme que j'ai liquidé rapidement grâce (ou plutôt à cause) de la taxe foncière et de la taxe d'habitation (que je n'avais pas mensualisé car d'habitude c'est mes parents qui payent). Cette année prouvant que je peux m'en sortir par moi même j'ai donc échelonné ces deux taxes sur plusieurs mois. Autant dire que pour le faire, il faut véritablement raconter ta vie et remplir un dossier de motivation pour prouver par À + B que tu veux faire des efforts pour payer mais que tu ne peux pas. Bref au final ma demande a été accordée et je dois payer 49 € d'impôt car je travaille + 208 € car je suis propriétaire + 100 € pour la taxe d'habitation car j'habite en France donc si on calcule on s'en bien que plus t'es riche plus tu te fais bien pomper par l'Etat... Avant je m'en fichais pas mal puisque c'était pas moi qui m'occupais de l'argent.

Sur ce magnifique coup de gueule il me paraissais donc normal en échange que si je le pouvais, je demanderais des aides financières. Oui car pour donner je suis la, je suis mignonne, je suis une citoyenne sincère mais en échange à force de pomper d'un côté il faut que sa rentre de l'autre (par ailleurs je plains sincèrement les personnes qui n'ont pas la vie aisée que j'ai avec des parents ayant du fric) je me suis rendu compte même si je me doutais deja que la vie etait dure est que l'argent ne pousse pas dans les arbres (sa se saurait). Et surtout que de n'avoir pas d'argent etait horrible, se restreindre dans nos choix (pas de soldes car il faut acheter les couches du petit...). Quand on a toujours tout eu à notre portée, il est difficile de dire non et de limiter ! Mais je fais des efforts et j'essaie de faire comme la majorité des gens en France. J'essaie de joindre les deux bouts, non sans difficulté puisque je n'ai jamais fais cela...

Je suis donc allée faire une simulation sur la CAF pour les aides possibles selon la situation. J'ai pas tout compris. Alors une personne un peu perdue dans les papiers laisserais facilement tomber.

En gros voila ce que j'ai demandé :

- L'allocation de base

L'allocation de base

aide à assurer les dépenses liées à l’entretien et à l’éducation de l'enfant.

Le montant de l’allocation de base est de 184,62 euros par mois. L’allocation de base est versée jusqu’au mois précédant le troisième anniversaire de l’enfant.

- La prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE)

en cas de réduction de l'activité.

En cas d’activité à taux partiel :
252,71 € par mois pour une durée de travail inférieure ou égale à un mi-temps
145,78 € par mois et pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.

- Le complément de libre choix du mode de garde

en cas d’emploi direct d’une assistante maternelle ou d’une garde d’enfant à domicile, la Caf prend en charge
une partie de la rémunération de l'assistante maternelle. Le montant de la prise en charge partielle de la rémunération du salarié dépend des revenus, du nombre d’enfants et de leur âge. Un minimum de 15 % de la dépense restera à votre charge.

Les aides vont de 461,40 € ou de 290,94 € ou de 174,55 €.

À réception de la demande, la Caf déclare l’emploi de votre salarié au centre Pajemploi. Je dois ensuite déclarer chaque mois la rémunération de votre salarié sur le site www.pajemploi.urssaf.fr.

Le centre Pajemploi calcule les cotisations prises en charge par la Caf et vous indique la part éventuellement à ma charge. Il adresse à votre salarié l’attestation d’emploi, qui vaut bulletin de salaire. Je pourrais bénéficier d'une réduction ou d’un crédit d’impôt pour l’emploi d’une assistante maternelle.

Logiquement, je devrais toucher environ 621,34 € par mois en cumulant ses trois aides. Ce qui n'est pas négligeable ! À voir début février si mes calculs sont bons...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article