Ma démarche minimaliste continue !

Publié le par Dolly

Ma démarche minimaliste continue !

Quand j'ai des moments de stress, je le comble en vidant ma maison. J'avais déjà un peu parlé du phénomène minimaliste. Sa me permet de me sentir bien chez moi avec le strict minimum. Sa m'évite ce sentiment d'oppression que j'ai. Bien sûr il faut des années pour parvenir à une maison épurée et avec uniquement les objets dits utiles. Car je sais que je suis très attachée aux objets qui me procure des souvenirs. Je sais que je ne dois pas continuer dans cette élan de conservatrice car j'ai certes une maison mais elle est archi pleine (de bibelots, cadres...). Et j'ai un sentiment d'étouffement. Avant au contraire toutes ces choses, toute cette accumulation, je me sentais vivre à travers ces souvenirs. Mais maintenant je veux chasser mon ancienne vie . Et j'ai comme un sentiment d'étouffement. Sa ma été assez difficile d'enlever des bibelots (que j'avais quand j'étais adolescente) mais j'en enlève par étape et je dois dire que sa fait sacrément du bien au final. Comme un nouveau départ.

J'avais un peu arrêté car je ne savais pas par ou continuer. J'avais fait la salle de bain et le buffet. Quand je regarde, hélas, la pharmacie est à nouveau en bazars donc je suis assez énervée car je dois refaire un tri rapidement pour ne pas me laisser envahir à nouveau. Et le buffet (le seul tiroir autorisé pour mon homme est de nouveau rempli de choses complètement inutiles donc pareil je vais devoir recommencer). Sa peut me démoralisée et avoir tendance à me faire baisser les bras mais non je dois me tenir à enlever encore et toujours des objets pour ne garder que ce sont j'ai besoin et vivre avec peu. Je suis motivée et c'est un de mes objectifs 2017.

Ce lundi, la reprise, le froid, le vent ou peut être que c'est le blue day, le jour considéré comme le plus déprimant que j'ai eu envie de désencombrer à nouveau. Et lorsque j'ai regardé les placards de la cuisine j'ai su que c'était la que je devais faire un tri ! J'ai pleins de verres, d'assiettes, de plats en double ! Avec le thermomix plus besoin de mixeur et autre ! Donc j'ai un peu commencer à trier pour avoir uniquement pour mon homme et moi (4 bols, 4 tasses suffisent amplement pour deux personnes !). Il y a du boulot mais cette sensation d'enlever le superflu me procure énormément de bien !

Bien sûr je viens juste de commencer à vider la cuisine il me reste énormément à faire. J'ai pas mal de vaisselle récupérer de chez ma grand mère (qui est décédée il y a deux ans) et je ne pense pas que j'aurai le courage de donner alors je vais me centrer sur le reste. Par exemple mon fils a trois sets pour manger ! Et on en utilise qu'un seul ! Alors je vais le donner pour des gens qui sont dans le besoin. C'est pleins d'exemples comme qui fait que je me rend compte qu'on s'attache aux choses matérielles et ce n'est pas le principal...

J'ai besoin d'une maison saine, propre et utile. Et je tiendrais ma résolution 2017 ! Mon homme ne comprend pas trop ce revirement de comportement. Moi qui etait super consommatrice me voila à devenir l'inverse. À vouloir trier, à hésiter à acheter, à donner. Mais il sait que sa me fait du bien. Il sait que sa me permet de canaliser mes angoisses. J'ai besoin d'une maison rangée avec uniquement les choses qui ont le plus de valeur à mes yeux et surtout utiles. Je me sens apaisée. Je ne suis pas avalée par tout le superflu, toutes ces choses qu'on ne se sert jamais et qui reste dans les placards. Je suis très contente que mon homme adhère à ma démarche. Sa sera plus compliqué à le faire accepter aux membres de ma famille car on a de l'argent donc on dépense sans compter normalement. Mais sa se fera doucement et sûrement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article