O joyeuses Pâques !

Publié le par Dolly

O joyeuses Pâques !

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Me revoilà beaucoup mieux. Je sais bien que mon moral fait les montagnes russes. Et la après la période négative, je suis à nouveau à bloc ! Sa m'énerve cette ambivalence de sentiments. C'est un sentiments perpétuels de je vais bien puis je vais mal. Donc maintenant je me réjouis pas trop vite en besogne car je sais que tôt ou tard, ma bonne humeur va faire face à une petite dépression...

Sinon mon fils dort correctement dans sa nouvelle chambre. Après deux trois jours catastrophiques (merci les dents). J'ai donné du camilia en unidose qui l'a beaucoup soulagé, le fait aussi d'avoir le collier d'ambre à sa cheville à permis également de réduire les douleurs. Après les deux dents d'en bas, j'ai l'impression qu'une dent d'en haut est en train de sortir. On voit un léger point blanc. Le pauvre, autant les deux dents d'en bas je ne les ai pas vu venir (c'est Madame V qui les as vu !) autant les prochaines on voit bien qu'il souffre pas mal ! Ma mère lui a trouvé également un anneau de dentition que l'on peut mettre au frigidaire. Et j'ai également entendu parler de magnétiseur donc à voir par la suite si sa devient vraiment douloureux !

La semaine dernière suite à la retraite de mon médecin traitant, j'ai eu l'idée d'en rechercher un nouveau. Difficile car nous sommes en pénurie totale sur la ville. Mais sur conseil d'une collègue de boulot, j'ai pu appeler et il veut bien me prendre en tant que patiente. Je pense que le fait que je dise que j'ai un petit en bas âge à fait qu'il a dit oui plus facilement. Ouf. Une démarche de moins à faire.
Et j'ai eu l'occasion de le rencontrer rapidement puisque mon fils avait les jours rouges. D'abord la gauche. Donc j'ai mis sa sur le compte des dents. Sauf que le jour d'après c'était les deux ! Et le jour encore d'après il avait des petits boutons sur les bras également ! Donc comme le weekend de trois jours était la il valait mieux consulter au cas où ! Je voulais être rassurée rapidement. J'appelle donc ce nouveau medecin traitant. Il est installé à 10 minutes à peine de chez moi, l'idéal !
Après toutes les déductions possibles : de la roséole en passant pas l'allergie alimentaire (j'ai changé la marque de ses compotes), le verdict est tombé ! C'est dû à un virus. Une sorte de varicelle. Sa passe tout seul. On peut mettre une crème pour le soulager mais il ne se gratte pas.

Le samedi nous avons continuer de s'occuper de notre jardin. Nous avons installée une petite terrasse en bois bien agreable pour les beaux jours. Mon fils pourra jouer tranquillement au soleil. Il me tarde !!! Surtout que desormais il tient assis (pratiquement) tout seul donc il a une nouvelle dimension à explorer ! C'est génial pour lui. Et maintenant il veut être debout. J'ai l'impression qu'il fait un pic de croissance tellement il a eu beaucoup d'acquis d'un seul coup !

Le dimanche nous étions invité chez mon père. Mon fils est bien entendu le centre des intérêts. J'arrive plus facilement à le laisser dans les bras de quelqu'un d'autre même si je ne suis pas loin de lui. Un repas en famille qui nous a permis de nous détendre et de resouder notre couple effiloché ! Oui, ce n'est pas tout beau tout rose comme au depart. Mon cœur est meurtri et déçu. Je faisais l'apologie de mon bien être, de ma famille idéale en critiquant les autres couples qui ne tiennent pas. Et au final sa me retombe dessus. Au final je suis dans la même situation. Sa fait mal. Et le fait de discuter avec Alien un inconnu super charmant n'arrange pas les choses, d'ailleurs je vois bien que je m'en fou de ce mec la mais sa me permet de penser à autre chose même si maintenant il est inintéressant comparer à mon homme. Je ne trouverai pas cet amour que j'ai pu trouver avec lui.

D'ailleurs, mon fils nous permet de nous aimer encore, de trouver la chance de se remettre ensemble. Nous avons le projet de nous tatouer les initiales de notre fils (pratiquement le même tatouage). Histoire de nous rappeler qu'une fois de plus le principal reste le bien être de mon fils.


Ce weekend de Pâques est bénéfique. Trois jours pour nous permettre de souffler. La semaine nous avons pas tellement le temps de nous retrouver avec le boulot et la fatigue.

Pourtant le train train quotidien reprend mardi. Madame V rentre de vacances donc on repars à fond la caisse. D'ici là je profite...

Commenter cet article