Quelques petites citations de célébrités

Publié le par Dolly

Quelques petites citations de célébrités

Quelques citations de célébrités à propos de leur grossesse...

Parce que nous sommes avant tout maman et que chaque grossesse est unique.

La mienne a était dure avec l'alitement. Beaucoup de femmes vivent ou on vécut cela. Pourtant on ressens chacune les choses différemment.

Personnellement avec le recul je sais que j'ai moi même "gâché" un peu ma grossesse. Ce sont des moments formidables que j'ai réussi à voir que les côtés négatifs. C'est dommage. Je ne regrette rien car sa fait partie de moi. Et j'aime penser que toutes ces épreuves ont permis de voir que créer la vie est quelque chose de merveilleux, parfois compliqué.

Mais tellement unique...

- Adèle



(à son public pendant un concert au sujet de sa première grossesse, de son fils Angelo)







"Quand je suis tombée enceinte, j'ai eu tellement de testostérone en moi que de la barbe me poussait. Je l'ai vue ressurgir hier. C'est vrai, je ne raconte pas d'histoire. J'ai maintenant une barbe et j'en suis fière. Je l'appelle Larry.

- Liv Tyler



(attendant son 3ème enfant pour 2016 avec son fiancé Dave Gardner)

"Chaque jour je me dis "Oh My God !" Mais je me raisonne, je prends une grande respiration et je me concentre sur l'essentiel, que je suis reconnaissante d'avoir toutes ces moments de bonheur que je vis. Je suis bien, mais je suis très fatiguée. Je me sens un peu comme si j'allais être enceinte pour toujours."

- Chrissy Teigen



(attendant son premier enfant pour 2016 avec son fiancé John Legend)

"La partie la plus ennuyeuse de la grossesse, ce sont les comparaisons que l'on peut faire entre la taille de son enfant et des fruits : votre bébé mesure de 15 cm. Un ananas ! Qu'est ce que c'est que cette épicerie qu'on a en nous ?"

- Jessica Alba



(maman de Honor et Haven avec son mari Cash Warren)

"Tout d'un coup j'aime les agrumes, les oranges et les limonades citronnées, j'en ai tout le temps envie alors qu'avant je n'en éprouvais jamais le besoin. Je ne peux même pas en manger car c'est trop acide. J'aime aussi les truffes, mais je ne peux pas en manger non plus. J'ai aussi du mal à avaler un steak."

- Jennifer Lopez



(maman de jumeaux Emme et Max avec son ex-mari Marc Anthony)

"Je me sentais triste et déprimée, j'avais l'impression que mes bébés ne m'aimaient pas. Je me souviens avoir lu le livre What to Expect When You're Expecting pour essayer de comprendre ce qu'il m'arrivait et j'ai découvert que j'avais connu une grosse chute hormonale entre 7 et 10 jours après l'accouchement. C'était le Baby Blues, mais je pensais qu'ils ne m'aimaient pas."

- Drew Barrymore



(maman de deux filles : Olive et Franckie avec son mari Will Kopelman)

"Je mange tout ce que je veux qui n'est pas sain. Vous avez dit problème de digestion ?"

Les témoignages m'ont tous fait sourire. Parce que maintenant j'aime parler de la grossesse avec des gens. Même ce que je ne connais pas. Toutes les femmes (même les célébrités !) ont les yeux qui brillent quand on leur parle de leur enfant, de leur grossesse... On est toutes pareilles en fait. Les bons moments, tout comme les mauvais sont ancrés dans notre mémoire.

Parce qu'au final c'est sa le bonheur.

Les petites anecdotes rigolotes...

Que dire de ma grossesse au final ?

En résumé, je suis passée par des étapes auxquelles certaines femmes ne connaîtrons jamais. Le spermogramme, le test de huhner, les courbes d'ovulation... Tout ce jargon médical de la PMA que j'ai côtoyé de très prêt. Tous ces longs mois d'attentes (15 longs mois pour moi), en attendant que la petite graine prenne. Alors que pour certaines c'est tellement banal. Alors que pour certaines elles sont enceintes en un seul calin, elles sont enceintes même sois pilule... Tellement facilement. Tout sa, fait que je remercie chaque fois que j'y pense, le Ciel de m'avoir offert mon fils. Même si je ne suis pas passé par les inséminations artificielles, si j'ai pu contourner tout ce protocole médical. Ouf. Je pense souvent à toutes celles qui attendent. Je connais un peu leur souffrance même si je sais que je ne peux pas comparer mon "petit" parcours avec le leur. Même si 15 mois c'est court pour celles qui attendent des années. C'est pour toutes ces raisons et bien d'autres que je reste sur le groupe PMA. Que je soutiens certaines encore vers le but je l'espère qu'elles soient elles aussi mamans... Non je ne suis pas ingrate. Je suis au contraire tellement heureuse, tellement je remercie la vie, les testicules de mon cheri, mes ovaires et mon utérus (contractile) de m'avoir permise de créer ma perfection ultime, mon fils...

Ma grossesse en résumé donc (ce qui m'a le plus marqué) je dirais que j'ai eu le dégoût du chocolat chaud, chose qui m'a mis la puce à l'oreille. Le fait qu'on ne capter pas forcément que j'étais enceinte vu que mon ventre est sorti assez tard. Que j'ai mis énormément de temps à réaliser que j'étais enceinte. Que l'alitement c'est dur moralement et physiquement. Que l'accouchement et les contractions ne sont pas forcément si horribles que sa.

Et que surtout, on ne née pas maman, on le devient, c'est un long cheminement. D'où les 9 mois de gestation d'ailleurs. On se questionne, on essaie de se rassurer. On cherche des réponses à nos questions. Le premier instant. Le premier bain. Tout sa, sa se fait machinalement. Depuis la nuit des temps...

On peut douter mais au final, au fond de nous, on se révèle être la meilleure des mères...

Commenter cet article