Tatouage et interrogations de couple

Publié le par Dolly

Tatouage et interrogations de couple

Le samedi est finit. Un samedi super sympa. Qui m'a fait du bien. Ma mère a gardé mon fils l'après midi. Et j'ai ainsi pu allé au tatoueur tranquillement. Je me suis fait tatouer ses initiales. Sa me tenait à coeur bien que cela fasse cliché et pas très recherché. Se faire tatouer le prénom de ses enfants j'ai toujours trouve sa ringard, débile, immature. Aujourd'hui, je change pas d'avis, je préfère me faire tatouer deux lettres, ce qui est beaucoup plus subtil. Les gens sont tellement curieux qu'ils passeraient leur temps à lire le prénom. Ce qui m'agacerai fortement... Je reste donc dans la sobriété avec les initiales... À voir par la suite si je rajoute quelque chose à côté, surement un symbole.



Après s'être fait tatoué on s'est un peu promener en amoureux. On a profité d'être seul. Pour se retrouver. On s'est installé en terrasse. On a bu un chocolat chaud. On a un peu discuté. Sa ma fait drôle de ne pas avoir mon fils avec moi, c'est la que je m'aperçois à quel point je suis fusionnelle avec lui. Il me manque à chaque seconde. Chaque pensée est pour lui. C'est vrai que peut être j'ai eu tendance à oublier mon couple, ma priorité c'est pour mon fils et sa au détriment de mon homme... Peut être j'ai aussi mes torts dans le fait que mon couple bat de l'aile...

Je ne sais pas ce que je ressens. Je l'aime. Mais peut être avec plus de retenue qu'avant. Moins aveuglement. Parfois je m'imagine seule avec mon fils, alors qu'avant sa ne me serait jamais venu à l'esprit d'envisager un avenir loin de mon homme. Tout d'un coup, je vois ses défauts. Des défauts qui m'enerve. Alors qu'avant je ne capter par ce genre de chose. J'ai parfois envie d'autre chose. Plus de folie. De nouveauté. Je pense que c'est le fait que je sois tellement déçue de son comportement. Tellement dégoûtée qu'il est une nouvelle fois tout gâché. On avait tout pour être heureux. On avait construit une famille idéale. Je m'en vanter tellement les gens bavaient sur nous, on représentait la réussite, le couple solide, la famille unie contre vents et marées. Certes les gens pensent encore sa puisque personne ne connaît les tensions que l'on a eu récemment. Devant notre entourage, je préfère ne rien dire et tout dissimulé. On a pas besoin en plus de moralisateurs ou de jugement. C'est notre vie. Chacun balaie devant sa porte et tout ira bien...

Mais certaines choses ne s'oublient jamais... Je veux recoller les morceaux, même si peut être j'aurai était plus heureuse dans les bras d'un autre. C'est pas le choix qui manque en plus. Mais c'est le père de mon fils. Et rien que sa. Je ne peux pas le nier. Je dois faire tous les efforts pour maintenir mon couple, ma famille. Ma raison de vivre se résume désormais à eux. Mon fils. Mon homme. Mes animaux. Toutes les autres personnes, en parlant de mon entourage, ne sont que secondaires maintenant.

La dernière fois, j'étais en voiture et devant, deux jeunes femmes discutant et rigolant ensemble. Et j'ai été jalouse de leur complicité. Moi qui auparavant etait archi adulée, archi entourée, sa ma renvoyer à ma propre solitude. Sa ma mis une sacré claque. Non je ne suis plus ce genre de fille. Insouciante, libre et naïve. Non je ne suis plus entourée, je n'ai plus de copine proche. Elles ont fait leur vie, leur famille. Ou elles sont encore célibataire donc on a forcément plus les meme centres d'intérêt. Une fois aussi, pareil, une once de jalousie lorsque j'ai croisé à Orchestra deux copines, surement des meilleures amies vu leur comportement. Enceintes toutes les deux qui faisaient leurs achats de naissance. Double énervement. Premièrement parce qu'elles avaient eu la chance de faire leurs courses avant la naissance, moi l'alitement m'a privé de ce bonheur la. Et deuxièmement, parce qu'elles partageaient tant de choses que j'aurais aimè partager avec une amie moi aussi... Sauf que je suis désespérément seule. Entourée mais seule. Ce sentiment est étrange. Ma résolution de trouver une amie avec les mêmes centres d'intérêt mais surtout un bebe du même âge que mon fils s'avère super compliqué ! On est déjà au mois de mai et j'ai toujours pas rencontré la candidate idéale pour le poste de meilleure amie. Quelle tristesse...

Sinon, j'arrête de parler de sa car sa me déprime. Ce blog est décidément mon seul confident... Le seul qui m'écoute et qui ne me juge pas...

J'ai recu la peluche my hummy et j'ai été déçue. Je n'aime pas la texture de la peluche (sorte de velour). Je n'aime pas sa taille (trop mince). Mon fils n'est pas du tout réceptif à l'essaie de la sieste. Il a surtout jouer avec. Sa ne l'endormait pas du tout. Donc vu le prix je compte bien recommencer à tester demain ou dans la nuit s'il se réveille.

Ce soir j'ai le temps d'écrire un article. Mon homme est à l'anniversaire de sa débile de soeur. Depuis qu'elle a offert un cadeau de Noël (acheter dans un dépôt vente) à mon fils je dois dire que j'ai été franchement déçue et dégoûtée. Merde quoi, c'est Noël, tout le monde fait un effort, même une paire de chaussette m'aurais plus fait plaisir que ce qu'elle a offert. Je préfère largement du neuf... Jamais vu sa que l'on offrait des jouets d'occasion pour les fêtes. Une fois de plus je me rend vraiment compte que ma belle famille est franchement chiante. Enfin quand je vois que pour le cadeau de naissance mes beaux parents on offert un jogging !!! Oui, oui, vous avez bien lu ! Ce sont tous des rapaces ! Alors que ma mère m'a offert la chambre complète (et des vêtements et autres....) et mon père , la poussette et une voiture... Certes on a pas du tout les mêmes moyens, mais bon ils savaient que j'étais enceinte, la grossesse dire théoriquement 9 mois, en 9 mois tu économise, tu te mets à plusieurs. Tu fais quand même un cadeau digne de ce nom. Ou alors tu achètes quelque chose de mignon (peluche...). Non ils ont rien de mieux que de trouver un jogging et deux t shirt trouvé sur un étalage à la mer. Je suis vraiment au bord de l'énervement que ce soit pour les parents de mon homme (Monsieur et Madame suceptible) ou des deux grosses sœurs (focul 1 et 2). Moins je les vois et mieux je me porte. Il est toujours pas rentré et c'est 22h04 du soir. Sa je m'étonne pas. Ils vont tout faire pour qu'il reste. Afin qu'on s'engueule. Et une fois de plus sa ne va pas arranger mon couple...

Je ne sais plus quoi penser. Je vais dormir un peu sa me calmera...

Commenter cet article