Un dimanche VDM, ou PAS !

Publié le par Dolly

Un dimanche VDM, ou PAS !

Tout avait plutôt bien commencé. Après une semaine longue au boulot. Le samedi à etait agréable. Il a fait super chaud et on a profité du soleil tous ensemble en famille. Mon homme à réaménager le jardin (il reste encore pas mal à faire...) et je suis rester avec lui avec mon fils dans le cosy à côté de moi.

J'apprécie ces instants de bonheur. Si simple. Si complice. C'est la que ma vie passée ne m'intéresse plus du tout. C'est la que mes angoisses disparaissent totalement et ou je me sens sereine. Heureuse. Épanouie dans mon rôle de mère.

J'ai créer mon foyer. Le but de ma vie. Je me sens tellement bien.

Et puis dimanche à etait une catastrophe. J'avais installé mon fils sur un grand édredon par terre et j'avais mis pleins de jouets pour qu'il développe sa motricité globale. Car autant en motricité fine il est en avance (il sait appuyer sur les boutons, attraper les petits objets, les lâcher, les jeter, les prendre d'une main à l'autre...), autant pour la motricité globale, il y a des efforts à faire. Il ne tient toujours pas assis seul. Il ne rampe pas. Enfin tout sa pour dire que je l'avais mis assis et je le tenais de temps en temps pour qu'il comprenne et qu'il trouve l'équilibre. Je reçois un message. Le temps que je prenne mon portable. Une fraction de seconde. Il avait basculé sur le côté, la tête à cogné le sol. À l'endroit où évidemment il n'y avait pas la couverture.

Évidemment je me suis mise à pleurer de peur, de honte, de détresse... Et s'il faisait une hémorragie interne ? Et s'il saigne ? Aura t'il une bosse ?

Du coup il s'est aussi mis à pleurer. Je le serrais fort dans mes bras. J'ai crié et appelé mon homme qui etait dehors. Il est arrivé en nous consolant. Plus de peur que de mal. Je ferais plus attention et je me promet que je ne prendrais plus mon portable à côté lorsque je suis avec lui par terre. J'ai quand même surveiller son état toute la journée. Heureusement tout va bien.

N'empêche que je m'en veut tellement. En une seconde tout peut basculer. C'est la que la vie ma rappeler à l'ordre. Oui le bonheur est éphémère. Oui un jour ou l'autre on peut être en totale osmose dans ce monde et puis un événement fait qu'on se rappele qu'on est humain, qu'on est rien dans cet univers. Et la ma peur est revenue bien présente. La peur de mourir, la peur de le perdre. La peur de pleins de choses cumulées. Un mal angoissant qui me ronge. Cette sensation que tout s'échappe.

Je me suis dis que la vie est imprévisible. Et qu'il faut profiter de chaque instant, chaque moment. Chaque petite seconde passée avec les proches qui nous sont chers est gagnée. Parfois on oubli trop souvent que nous allons tous partir. Tout quitter. Cette réalité que tout le monde se voile m'a mis une gifle. Je réalise à quel point on est naïf. On est bête. De se prendre la tête pour des choses si futiles. Le goût de petits bonheurs m'est apparu encore plus indispensable...

D'ailleurs j'ai une pensée toute particulière pour toutes les mamans qui ont perdus leur enfant. Vous êtes fortes, fantastiques même. Je n'ose pas imaginer ma vie sans mon fils désormais...

Profitons de tout, d'un chocolat chaud sur son canapé avec un gros plaid polaire, profitons de dire je t'aime à ceux que l'on aime, serrons nos enfants forts contre nous, remercions cette chance d'être en bonne santé, d'avoir un toit, de la nourriture.

Ne nous embêtons plus avec des futilités. Est si grave si nous sommes mouillé car nous avons oublié notre parapluie ? Si nous roulons pas vite car c'est un papy qui conduis devant nous ? Si nous attendons notre plat dans un restaurant parce que le serveur n'a pas encore pris notre commande ? Pourquoi s'énerver sur de pareilles choses ? Sans importance ?

Je crois qu'il faut vraiment prendre du recul avec tout. Et vivre. Tout simplement. Profiter. Respecter. Aimer. Prier...



Finalement ce que l'on considère comme la poisse, comme des VDM, ce n'est rien. Un pneu crevé, une chaudière qui casse, oui c'est penible. Oui sa nous énerve. Mais au final est si important ? Toutes les choses négatives nous touche. Nous met sur les nerfs. Mais les bonnes choses, les choses positives. On ne les apprécie pas assez. Pas à leur juste valeur !



Si j'ai un message à faire passer c'est bien celui la. Prenez du recul. Reconsidérer la vie autrement.

Appeler les gens que vous aimez. Profitez d'eux. Profitez de marcher pied nu chez vous, d'enfiler un pull large, de chanter sur une chanson entraînante. Riez pour rien, mangez des bonbons...



Semons le bonheur par petites touches dans notre quotidien. La vie vous paraîtra si belle !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article