Waouhhhhh !!!

Publié le par Dolly

Waouhhhhh !!!

Je dois écrire la ! Pour dire que j'ai dormi comme au début ! Vraiment dormi ! Comme au tout début de ma grossesse . Comme un bébé . Levée pour pipi mais rendormi aussi sec !

Genial !!! Je me sens super bien aujourd'hui !

Peut être que le fait de savoir mon col à 35 mm et donc logiquement plus de MAP fait que tout ce méchant stress à totalement disparu !

J'ai même pas pris de granules ni de euphytose d'ailleurs . Je me suis posée et j'ai dormi comme jamais !

C'est dingue comme le mental joue pour moi ... Sa je le sais mon cerveau est le premier moteur de mon corps ! C'est lui qui dirige tout si je me persuade d'un truc ben mon corps le crois !

La de savoir que fin du mois je suis dans les 35 sa donc le chemin parcouru avance doucement mais sûrement fait que chaque jour même si parfois j'ai beaucoup de blues je me détend et la quand le gynecologue m'a dit 35 mm un immense poids à disparu ! Comment est ce possible ? Le col ne peut pas se rallonger ? Se sont ils tromper la dernière fois ? Ils ont peut être pris les mesure quand j'étais contracter ? N'empêche que pour le moral , je suis vraiment soulagée ! Est ce le repos ? Le traitement ? On ne le saura pas !

Je langui tellement de voir ma sage femme vendredi pour lui dire toute mon aventure !

Finalement sa ma fait du bien de retourner une nuit (je dis bien une nuit) car sa ma permis de me débarrasser de mes fantômes de l'hospitalisation et de renouer avec le monde hospitalier !

Quoiqu'il en soit maintenant mon objectif ne change pas , je regarde les 34 sa ! Normalement en théorie c'est vers la pour la maturation des poumons !

Les poumons « matures » fabriquent une substance appelée « surfactant » qui tapisse la surface des alvéoles pulmonaires et est indispensable au bon fonctionnement de celles-ci et par conséquent à la fonction respiratoire.

La possibilité de synthétiser le surfactant apparaît, en moyenne, après la 32ème semaine mais il existe une grande variabilité d’un enfant à l’autre et certains enfants nés à 30 semaines vont être capables de fabriquer du surfactant, alors que d’autres nés à 36 semaines ne le seront pas.

Bon certes j'ai eu droit à une injection des corticoïdes lors de ma premiere hospitalisation .

Quelques informations sur cette injection L'administration de corticoïdes avant l'accouchement d'un enfant prématuré divise par deux ses risques de détresse respiratoire.

En prime, on observe :

---- Une diminution de 40% les risques de mortalité néonatale.

---- Une diminution de 60% du risque d'hémorragie cérébrale ventriculaire.

Le choix se porte sur un corticoïde de synthèse qui traverse la barrière placentaire en conservant.
Le protocole le plus souvent utilisé comporte, pour la première cure, deux injections à 24 heures d’intervalle.

Le bénéfice de la première cure est certain. Quand ?
Il est utile de la pratiquer dès que la prise en charge pédiatrique est envisagée, en général entre 24 et 28 semaines d’aménorrhée.

.La corticothérapie se justifie pleinement jusqu’à 34 semaines d’aménorrhée.

Allez comme d'habitude on regarde le verre à moitié plein !

Commenter cet article